J'ai décider de créer se blog pour pouvoir libérer mon esprits de toute ces souffrances, partager mes maux si douloureux... envie d'écrire pour moi.... pour me sentir exister....

je m'appelle Fanny j'ai 22ans et j'habite avec mon homme depuis plus de 2ans

Je ne suis plus en études, j'ai du arrêter ma formation de diététicienne aprés 6 mois seulement de cours... Trop de mal à faire semblant, la dépression se fesait sentir, la hantise d'aller en cours était insoutenable....

C'est à 14 ans que mes problèmes ont commencé.... Période d'anorexie, je me sentais très mal dans ma peau à cette époque, c'est sans m'en rendre compte que j'ai commencer à chipoter avec la nourriture...

Au fil du temps je diminuais les portions, j'éliminais les aliments, puis je ne mangeais plus le midi, ni le matin... J'ai commencé à mentir pour éviter les repas en présence de mes parents etc....

whaouu je me sentais de plus en plus forte.. oui je pouvais tout contrôler, mon poids baissais et j'avais l'impression en plus de ne faire aucun efforts pour ça...

Les gens autour de moi commençait à percevoir ma maigreur... Enfin j'avais cette impression d'exister

Deux ans plus tard j'ai recommencer à manger.... je me souvient encore que c'est en colo que j'avais repris le goût de la nourriture etc

Mais là je n'ai plus su m'arrêter.. je suis tomber dans la maladie inverse..la boulimie...

En trés peu de temps j'ai énormément grossi.. je me rappelle encore des remarques de ma mère et de mes amies

mais personne ne s'inquiétait car je faisais tout pour que les gens ne s'aperçoive de rien.. Je riais, parlais, sortais...

Mais au fond de moi je hurlais... Chaques soirs je priais pour qu'un jour je sois moi.. la vrai moi...car tout ce que je faisais à cette époque ne me correspondais pas... Je voulais juste de plus vivre...ouais déjà à cette époque j'en avais marre de la vie...

Bref Jusqu'à l'âge de mes 17ans j'ai osciller entre l'anorexie boulimie... c'était devenu mon quotidien... manger comme tout le monde pendant les repas puis des crises et des crises cachée, seule...

Quand j'y repense... j'étais devenu une vrai ''machine'' à mentir... Une fois ma mère été rentrée à l'improviste... il y avait 2 pizza dans le four et une multitudes de gâteaux, bonbons déposer sur la table du salon... '' heu en faite j'ai inviter des copines à manger..elles vont arriver....'' pff et des exemples comme ça j'en ai des trentaines.....

Je commençai de plus en plus à me renfermer sur moi même...

Le cercle vicieux était bel et bien là.. manger...culpabiliser..crises de boulimie....grossir... jeûner.. ne plus rien manger...maigrir... s'affamer..puis tout recommencer.....

C'est en rencontrant mon homme il y a 5 ans.. que j'ai pris conscience en faite que j'étais malade....

Le pauvre il a été mon souffre douleur.. car pour moi c'était hors de question de m'accepter malade.. non non tout vas bien.... je fermais les yeux....

Jusqu'au jour aprés deux ans tout à éclaté.... Trop de pressions, de mal-être, de disputes avec philémon... il y avait vraiment quelque chose qui n'allais pas en moi.. et il fallait faire quelques choses..avant que je détruise tout sur mon passage...

Voila... j'ai tout dit à ma mère.. ce ne fut pas facile.. mais philémon eu été fière de moi..il n'étais plus le seul à savoir.. ma famille pourra me soutenir aussi

Directement ma mère m'envoya chez un psy... mais ça ne collait pas... ce n'étais pas ma décision.. j'y allais pour faire plaisir à mon entourage....je mentais encore plus à ce psy... je voulais qu'on me laisse tranquille.. je niais plus au moins la maladie....

Voyant que les choses ne s'arrangais pas je fut obliger de changer plusieurs fois de psychologues... mais rien à faire... Au fond de moi il y avais autre chose... un lourd secret...

Voyant ma boulimie et mon anorexie s'installer et prendre toute la place dans ma vie...( je pensais, dormais bouffe.. je calculais, pesais, tenais de carnets alimentaires...) J'ai réagit...

Un lourd secret dévoiler.. aprés 6 longues années de silence....

Pas trop envie de parler de ça.. juste dire qu'il a fallu que je porte plainte contre mon père (dur.. car malgrés tout je l'aimais..), 1ans de convocations au tribunal, puis procès en janvier 2007.... Cela faisait des années que j'étais forte et que je faisais tout pour que ma vie se déroule au mieux...

Mais là après cette douloureuse période de 1ans et demi je suis tomber.....

Fin janvier 2007 :
Grosse dépression... prise d'anti dépresseurs,
Boulimie qui s'aggrave (crises de plus en plus fréquentes)
Anorexie de même ( des jours et des jours de jeûne)...
Avec tout ça arrêt des cours...
Scarification en avril.. je découvre cette sensation.. un bien être fou à ce couper aux ciseaux d'abord puis avec la lame...
Manque d'un père...2 ans à ne pas l'avoir vu...

Suivie 2 fois par semaine par un psychiatre... qui me fait essayer toute sortes d' anti dépresseurs, d'anxiolitiques , de neuroleptiques... ma Pharmacienne à du me prendre pour une déjantée...lol
Mais rien ne marche... je suis de plus en plus déprimé, de plus en plus renfermer...je ne sort plus ne voit plus personne... Juste envie de mourir...

Aprés 6 mois ma psychiatre me dit qu'elle ne peu plus rien faire pour moi... il faut me faire hospitaliser

direction Le CTB( hospitalisation de jours).. ça ne marche pas... ( resté 1 semaine)

direction bel-idée (hôpital psychiatrique).. ça ne marche pas ( resté quelques heures)

Du coup ma psy m'envoie chez un psychiatre spécialiser des TCA... par chance je passe devant tout le monde (normalement 3 mois d'attente)

Premier contact bon... j'ai l'impression de parler enfin à quelqu'un qui me comprend... Dans tout ce bordel que foutent les TCA dans la tête

Tout d'abord évaluation... pour faire un bilan de mon état
Durant 2 séance je passe de nombreux test, questionnaires etc...

Verdict '' Fanny vous êtes à un stade trés avancé dans la dépression''...

Puis il me montre le shéma en ce qui concrene les TCA... ''en bas la moyenne des gens normaux, la ligne au milieu la moyenne des personne atteinte de boulimie et d'anorexie et tout en haut vous...'' Merde alors je suis largement au dessus de la moyenne.. Putain ça fait peur....

''Fanny les résultats montre que vous êtes atteinte de TCA à un niveau trés élever"

Gloupsss.. je sort de là sur le cul... en gros chez moi il y à rien qui va..... (personnalités,image de sois,conduite alimentaire....)

Pour lui il serait bien tout d'abord que je régle les problème avec mon père avant de s'attaquer au reste

Il le contact, prends rendez vous... etc... Mon psy me fait le rapport... ''votre père vous aime et vous lui manquer, il ne s'avait pas que vous étiez malade.. il fut surpris et très mal''

Ouf soulager de voir qu'il n'en a pas rien à foutre...

Mes à côté de ça mon état continue de divaguer... le psy me dit... '' Je ne pourrai même pas vous faire des séances de groupes avec d'autre personne atteinte de TCA vous les tireriez vers le bas'' mais voyons rajoute-en une couche.!!!!!

Raslala.. lui aussi se sent dépasser.... il me laisse le choix.. ''je vous propose un hospitalisation d'une durer d'au moins 3 semaines''.. J'accepte mais résultats... le lendemain je suis de retour à la maison... ( et encore ratée!!!!!!!!!)

Voila où j'en suis à ce jour.. cela fait une semaine que je suis rentré de la clinique... je vais revoir mon psy demain pour lui expliquer...

Voila en gros mon parcours de vie avec les TCA et tout ce qui va avec....

Aujourd'hui je n'est plus du tout gout en la vie

Je me hais

Je suis un monstre

Je suis grosse

Je suis envahi de cicatrices

je suis moche

Je suis de trop

Je suis contre ce monde et cette société

Je suis tout simplement  perdu

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout .. c'étais un peu long mais j'en avais besoin.